Culture - Humour, Politesse, Désespoir

`Intervention divine´ d'Elia Suleiman - La Libre

`Intervention divine´ d'Elia Suleiman - La Libre

A quoi peut bien ressembler un film palestinien On s'attendait à tout, sauf à cette `Intervention divine', à cette comédie d'Elia Suleiman. Soit un film plein d'humour, plein d'humours même, lesquels se succèdent en une progression dramatique. Ça commence par du burlesque, du Tati.  [...] On passe ensuite au check-point entre Ramallah et Jérusalem. L'humour se fait poétique, quand un ballon rouge à l'effigie d'Arafat passe le barrage et survole la ville sainte. A Jérusalem, l'humour se radicalise, se politise quand une touriste demande le chemin de l'église du Saint-Sépulcre à un policier qui glande au volant d'un fourgon.  [...] Avec beaucoup d'efficacité, d'imagination, de lucidité et de talent, Elia Suleiman rappelle que l'humour est la politesse du désespoir. Et que se passera-t-il quand il n'y aura même plus de désespoir Réponse au dernier plan. F.Ds.  [...]

Rideau sur les Nuits du Bota 2003 - La Libre

Rideau sur les Nuits du Bota 2003 - La Libre

Les accords de guitare s'envolent ainsi, stellaires, tandis que se racontent de drôles d'histoires. L'humour est à chaque coin de phrase (il prend bien soin d'articuler chacun de ses mots). Un humour souvent noir, sorte de politesse du désespoir sûrement pour cet artiste cloué dans une chaise roulante depuis un accident il y a 20 ans.  [...] Voilà qui bouclait donc des Nuits qui n'étaient pas gagnées d'avance. Dès le départ, le programme avait pu susciter quelques réserves, notamment par le manque de grosses têtes d'affiche événementielles. Une situation imposée que le Bota a voulu transformer en choix éditorial, en privilégiant par exemple les artistes locaux. Pourquoi pas.   [...] Certes, la fête a perdu en éclat, mais les groupes belges n'ont jamais été autant mis en avant, et ont souvent attiré le grand public (Sharko, An Pierlé, Zop Hopop...). Ce qui n'a pas toujours été le cas par ailleurs... Y compris pour des concerts qui offraient de vraies exclusivités (Jay Alanski par exemple, devant vingt personnes).   [...]

La joie des enfants anime Bruel - La Libre

La joie des enfants anime Bruel - La Libre

J'ai parcouru le centre. Les médecins m'ont expliqué et montré pourquoi cet argent était là. Ces 200 chercheurs sont des individualités extraordinaires, qui se mettent au service de quelque chose qui n'est pas ordinaire, et donnent beaucoup d'espoir dans la manière dont les progrès avancent.   [...] C'est pour cela que je mets aussi l'humour en avant, parce que la gravité est là de toute façon. Comme disait un grand professeur d'art dramatique, René Simon. Quand un texte est triste, ce n'est pas la peine de le dire triste. Même s'il a des moments très graves, un peu de légèreté, d'humour ne peuvent pas faire de mal.  [...] L'humour est la politesse du désespoir. Ce qui peut se dégager d'une soirée comme celle-là, c'est beaucoup de gaieté, de joie, parce que ces enfants donnent beaucoup de joie.  [...]

Soleil trompeur - La Libre

Soleil trompeur - La Libre

Voilà un moment déjà que les chantiers navals de ce port du nord de l'Espagne ont fermé leurs portes, laissant Santa et quelques autres avec un maigre pécule, de vagues illusions et un quotidien en forme d'impasse, ou peu s'en faut. La quête d'un fort hypothétique emploi, la débrouille (on vous laisse découvrir un ingénieux plan baby-sitting) et les conversations au zinc du bistrot ouvert par l'un d'eux constituent ainsi leur ordinaire, passé encore à ruminer les espoirs déçus, les engagements dénoncés, les promesses non tenues.   [...] Non sans s'accrocher encore à l'humour - la politesse du désespoir, comme nul ne l'ignore - et une inextinguible dignité. deux qualités qui les amèneront d'ailleurs, dans un dernier élan, à adresser un fort stimulant pied-de-nez aux tenants de la broyeuse économique contemporaine.  [...] la liste de qualificatifs pourrait s'allonger à l'envi, dans cet état des lieux de la survie de tous les jours, dont l'amertume n'oblitère ni la tendresse, ni l'humour.  [...]

Chroniques du temps Souchon - La Libre

Chroniques du temps Souchon - La Libre

Il nous avait habitué à prendre davantage de temps pour réaliser ses ouvrages - une moyenne de six ans entre deux albums. Cette fois, Alain Souchon n'a laissé passer que trois années après La Vie Théodore. Je ne maîtrise pas cela. Il n'y a pas de loi. Cela dépend de la mélancolie, de la joie de vivre, des voyages qu'on a envie de faire avec sa femme Sans doute, aussi, Laurent Thessier, qui a réalisé le magnifique documentaire Le chanteur d'à côté pour France 3 (*), l'a un peu bousculé quand il lui a demandé de pouvoir le filmer en train de composer de nouvelles chansons.   [...] Une constance subsiste, la mélancolie. Celle que l'on retrouve dans une nouvelle version de Bonjour tristesse, celle qui lui fait employer l'imparfait, celle qui lui fait regretter la compagnie internationale des wagons-lits ou celle, en ouverture d'album, qui lui fait chanter.   [...] Comme pour s'excuser d'être trop sérieux, Alain Souchon tempère parfois la gravité de ses propos en faisant le pitre. Lors des entretiens, où il débraie plus que de coutume, ou sur son site et dans ses newsletters. L'humour, comme politesse du désespoir.  [...]

En bref (28/02/03) - La Libre

Un pesant fourre-tout, qui brasse policier, science-fiction, philo (p. 704. le nihilisme semble bien une figure absolument corrélative de toute intensification de la pensée religieuse ), théologie et politique. Un chapelet de formules-choc, parfois blasphématoires.   [...] ainsi, p. 674. Tout juif, c'est-à-dire tout homme, ne cesse de harceler Dieu. Car sa Toute-Puissance semble s'accompagner le plus souvent de sa Toute-Nullité. Pour le juif, il est clair que si Dieu existe, il brille par son absence. C'est à lui de le faire vivre en ce monde que pourtant Il a créé.   [...] Autrement dit, cligner de l'oeil, battre de la paupière ne sont plus de petites affaires. L'auteur du Maître de maison semble vouloir illustrer, dans ce grinçant récit, la formule qui fit la fortune de Chris Marker. L'humour est la politesse du désespoir.  [...]

Humour palestinien - La Libre

Humour palestinien - La Libre

C'est sur l'humour et ses différentes formes que ce film est construit. Humour burlesque pour commencer. Humour poétique ensuite, avec ces deux amoureux - l'homme est incarné par le réalisateur - dont la vie sentimentale est perturbée par un check point, symbole de l'armée coloniale, de son arbitraire et de sa capacité d'humiliation.  [...] A Jérusalem, l'humour se politise quand une touriste demande à un policier au volant d'un fourgon le chemin pour l'église du Saint Sépulcre. L'agent retourne la carte dans tous les sens, mais ne trouve pas. En dernier ressort, il va ouvrir la porte arrière du combi, en sort un prisonnier palestinien qui, les yeux bandés, donne le renseignement.  [...] L'humour est la politesse du désespoir, rappelle Elia Suleiman avec beaucoup d'invention et de lucidité, d'efficacité, et d'insolence. Il en fallait du talent pour réussir un projet aussi ambitieux, aussi courageux, aussi atypique, aussi anticonformiste. Il n'a pas manqué à Elia Suleiman.  [...]

Agnès Limbos façon Raymond Devos - La Libre

On dit souvent de l'humour -ce devait être Chris Marker- qu'il est la politesse du désespoir. Juste définition qui nous revient à la sortie de Dégage, petit., le nouveau spectacle d'Agnès Limbos mais aussi, à mi-parcours des Rencontres de théâtre jeune public, le petit bijou de Huy.  [...] L'enfant différent sort du rang et dérange, dans les deux sens du terme. Plus il part loin de sa mère, mieux elle se porte. D'exil en solitude, le canard grandit, embellit, danse le lac des cygnes mais garde toujours une réelle blessure au fond de lui. Loin d'être édulcoré, le conte est interprété dans toute sa crudité et seul l'humour permet de l'entendre.  [...] Connus pour être également cyniques, drôles et sans concessions, les Ateliers de la Colline, compagnie phare du jeune public ( Sous le soleil, J'irai pas, Et moi...), se penchent sur un thème actuel, celui de la solitude des enfants. Décor clean, intérieur contemporain, mère au travail et au yoga, père dynamique et Gary, fils unique, comblé par sa veste Fuma d'Amérique, son mini disc et son cinquante- deux/dix.   [...]

Le label Canto - La Libre

Le label Canto - La Libre

A chaque film, cette comédienne est épatante, elle a une grâce, elle est lumineuse, éclairant son personnage de l'intérieur chez Chabrol (L'Ivresse du pouvoir), Poirier (Les Femmes ou les enfants), Salvadori (Après vous), Cabrera (Le Lait de la tendresse humaine) ou Guédiguian (Les Neiges du Kilimandjaro).   [...] On ne dirait pas, tellement elle est chaleureuse et pétillante, mais Marilyne Canto est toute tendue. Les cervicales se sont manifestées douloureusement et il a fallu l'intervention d'un ostéopathe pour les calmer. C'est qu'il y avait la promo de la tendresse mais aussi et surtout la projection du Sens de l'humour, son premier long métrage de réalisatrice.  [...] Derrière et devant la caméra elle incarne Elise, à 180 ° de la Lisa de Tendresse, a tel point que le titre peut laisser perplexe. Il s'est imposé assez vite en écrivant. Comme une injonction, une direction. Vraiment, la plus belle définition de l'humour, pour moi, c'est la politesse du désespoir.  [...]

Kilomètre Zéro - La Libre

De survivre plutôt. Sa comédie était burlesque, absurde, mais aussi sensible et âpre. L'humour y est bien la politesse du désespoir. C'est dire qu'on attendait le suivant. Sur la ligne de départ, au Kilomètre zéro, Ako, un Kurde enrôlé de force dans l'armée de Saddam Hussein aux prises avec l'Iran.  [...] Mais alors qu'il craint de finir rapidement en chair à canon, le voilà réquisitionné pour convoyer le corps d'un martyr de la nation jusqu'à sa famille. Soit un périple à travers le désert avec un Arabe irakien pour chauffeur. Où peut bien mener cette compagnie forcée de deux hommes qui s'estiment comme un Hutu et un Tutsi en plein génocide Pas bien loin, malheureusement.   [...] Trop près sans doute de sa propre histoire. L'humour désespéré du réalisateur irakien n'a pas la distance nécessaire pour s'épanouir, donner de l'ironie aux situations, de l'absurdité à la haine. Son style ne prend pas, même si on peut oublier la force symbolique du cercueil au-dessus de la tête des deux hommes.  [...]