Cinéma - Spectateur, Film, Prix

Le prix du danger - La Libre

Le prix du danger - La Libre

Histoire authentique qui a bouleversé la Grande-Bretagne, le périple de Joe et Simon est d'abord devenu un livre. Le réalisateur Kevin Macdonald a ensuite décidé de porter à l'écran cette aventure humaine extraordinaire. Plutôt que d'opter pour une adaptation cinématographique, il adopte le ton de la docu-fiction, chère à l'école télévisuelle britannique.   [...] Le film, fort de sa toile de fond authentique, a connu un succès considérable en Grande-Bretagne, remportant divers prix. Ce qui explique sans doute son arrivée sur nos écrans, même si, de prime abord, sa forme convient mieux au petit écran. Faux documentaire et fausse fiction, Touching the Void use des ficelles des deux genres pour tenir le spectateur aux tripes.  [...] Mais il pâtit aussi des travers des deux. La dramatisation dessert a priori l'authenticité du récit tandis qu'on ne sent pas toujours la force du troisième acteur - la montagne. Plus pervers. on sait que les deux alpinistes que l'on voit sont des acteurs et on se doute évidemment de l'issue puisque les deux protagonistes sont là pour raconter l'histoire, là où un film de fiction aurait gagné en suspense.  [...]

Colin Firth joue les espions - La Libre

Colin Firth joue les espions - La Libre

On a déjeuné ensemble quelques fois mais on n'avait pas réellement gardé le contact. Je l'ai retrouvé pour ce film. Il nous a fortement soutenus. il fait d'ailleurs un caméo. Je ne sais pas s'il se considère comme un espion mais, en tant que personne qui a travaillé pour le MI6, il aurait pu.  [...] L'idéal communiste était très fort, romantique. Mon premier film en 1984, Histoire d'une trahison, traitait déjà de ce sujet. Je pense que l'arrivée de la bisexualité et cet idéal communiste dans la société dirigeante britannique à ce moment n'est pas une coïncidence.  [...] Pour Colin Firth, La Taupe n'est d'ailleurs pas tant un film d'espionnage qu'une oeuvre sur la confiance trahie. Cette adaptation met l'accent sur l'aspect humain. Le spectateur doit oublier de suivre l'intrigue à tout prix. En fait, ce qu'il est supposé regarder, c'est l'effet que le soupçon, la confiance et le doute ont sur les êtres humains.  [...]

Le saut dans le vide - La Libre

Certaines oeuvres proposent plusieurs niveaux de lecture, d'autres imposent une interprétation unique. Ainsi, sans décodage psychanalyti- que, il n'y a guère de salut pour le spectateur du Saut dans le vide. Soit un frère et une soeur vivant une relation d'extrême complicité et oppression dans un appartement romain.  [...] Pour raconter la tentative du frère de pousser sa soeur au suicide, Marco Bellocchio met en scène la confusion du personnage en faisant cohabiter trois niveaux de perception. la réalité de ses activités de juge, ses souvenirs de petit garçon au contact d'un oncle fou et ses hallucinations.   [...] Dans l'ultime scène, le frère jette des regards furtifs à la caméra, semblant appeler le spectateur à l'aide alors que celui-ci ne peut échapper, lui-même, à la confusion qu'en adoptant la distance de la psychanalyse imposée par Bellocchio. Ce film très représentatif des années 70 valut le prix d'interprétation à Anouk Aimée et Michel Piccoli, à Cannes.  [...]

Précis de manipulation - La Libre

Précis de manipulation - La Libre

Michael Haneke a reçu pour Caché, le prix de la mise en scène au festival de Cannes. Il ne l'a pas volé. Voilà, en effet, un film qui éclaire de façon lumineuse la notion même de mise en scène ou comment l'organisation des scènes tient le spectateur en haleine, fait cogiter son cerveau et transmet les idées de l'auteur.  [...] Le procédé est récurrent dans le cinéma de Haneke qui, film après film, force le spectateur à se poser la question. qui filme Car c'est le grand défi de notre temps. Sous peine d'être manipulé, il faut douter de tout ce qu'on nous montre car tout ce que l'on voit peut être trafiqué manipulé, relifté, botoxé.  [...] Simple et très complexe, Caché est un film actif, qui sollicite le spectateur. Haneke lui laisse d'ailleurs le dernier mot pour autant qu'on regarde ATTENTIVEMENT le générique de fin. Il a même placé une cerise, un sourire, sur le gâteau, une petite scène désopilante et signifiante avec Denis Podalydès.  [...]

Forte de café - La Libre

Forte de café - La Libre

On n'y comprend rien, elle non plus. Mais dans la tempête, il faut bien s'accrocher à quelque chose. Elle, c'est à sa plantation, à sa récolte. Il y a urgence, certes, mais comme dit un des rares ouvriers fidèles, elle est peut-être trop vieille pour s'habituer ailleurs.   [...] Avec l'aide de Marie Ndiaye, récent prix Goncourt pour Trois femmes puissantes, Claire Denis livre un film maelström très désarçonnant pour le spectateur, mais captant de façon très sensorielle une atmosphère de fin du monde. Mais quand le fils se met à se raser les cheveux et à vouloir les enfoncer dans la bouche de l'amie noire de son père.  [...] le spectateur peut enfin s'accrocher à quelque chose, au souvenir du colonel Kurtz au crâne rasé de Brando dans Apocalypse Now. On est au coeur des ténèbres de Conrad dont Coppola s'était inspiré pour son chef-d'oeuvre. Claire Denis aussi nous précipite dans les ténèbres, là où l'humanité a disparu où l'on peut voir des images qu'on n'oubliera pas.  [...]

"You Were Never Really Here" : Joaquin Phoenix joue comme un manche - La Libre

"You Were Never Really Here" : Joaquin Phoenix joue comme un manche - La Libre

Le cinéma est-il really là Alors là oui. Pas dans le sens narratif du terme. Lynne Ramsay invite le spectateur à une expérience sensorielle, elle y met toute sa virtuosité visuelle et sonore, pour faire ressentir tout ce que son anti-héros ressent, ne ressent plus, voudrait ressentir ou est incapable de ressentir.  [...] L'esbroufe est-elle really là Oui aussi. On sent qu'on a fabriqué des scènes pour entendre le spectateur faire. whaow. Un fils qui coule à pic dans un lac avec sa maman morte dans ses bras, c'est whaow. Notre tueur qui discute aimablement le bout de gras avec l'assassin agonisant de sa mère, c'est whaow.  [...] Le spectateur doit-il really être là Le film a remporté deux prix à Cannes tout de même. Le prix du scénario et on a du mal à comprendre car il existe un pitch, un découpage, mais pas vraiment de scénario. Un papa pas sympa et un petit tour en Irak, cela suffit-il pour devenir marteau.  [...]

Cristi Puiu revient à Cannes avec un film qui "empêche le cerveau de dormir" - La Libre

Cristi Puiu revient à Cannes avec un film qui "empêche le cerveau de dormir" - La Libre

Le cinéaste roumain Cristi Puiu, prix Un Certain Regard à Cannes en 2005, revient sur La Croisette avec Aurora (Aurore), un film accablant qui cherche à empêcher le cerveau de dormir. C'est un film qui interpelle, qui jette en l'air la narration simple. Sa fonction est d'empêcher le cerveau de dormir, de lutter contre toute inertie de la pensée, explique M.  [...] Cette coproduction franco-roumano-suisse-allemande invite le spectateur à mettre en oeuvre tout l'appareillage d'un détective, afin de reconstruire le puzzle, estime-t-il. Pour les besoins du film, Puiu a passé des mois entre les commissariats de police et la morgue, parlant à des policiers, des procureurs et des criminels, des expériences hallucinantes, horribles.  [...] L'action du personnage le projette dans une autre vie, son petit monde se transforme, de même que la vie des autres personnages, dit-il. S'il souligne qu'il est important d'être présent à Cannes, le réalisateur estime que les prix risquent de pervertir la perception du spectateur, qui a tendance à penser que les films qui ont eu un prix sont bons, les autres non.  [...]

Le voyage en Italie d'Abbas Kiarostami - La Libre

Le voyage en Italie d'Abbas Kiarostami - La Libre

Pour moi, le film n'a pas de valeur tant qu'un regard n'a pas été porté sur lui. Avant, le film n'existe pas, c'est une toile blanche. C'est seulement lorsque le spectateur regarde le film que l'image est révélée, que le film a un sens, qu'il existe à travers ce premier regard.  [...] Et c'est à travers le deuxième regard, celui de son entendement, de son intelligence, de son expérience, que naît le sens du film. Le film est inachevé tant que le regard du spectateur n'est pas porté sur lui. Ce qui insuffle de la vie dans cet objet, c'est le regard du spectateur.  [...] Je perçois cet enfant comme inquiet, angoissé. Son élocution étrange, dénote une insécurité une inquiétude. Et sa curiosité sur la vie amoureuse de sa mère est le signe d'une inquiétude. Mais je me reconnais en lui, dans sa curiosité justement. Comme je ressens beaucoup d'empathie pour le spectateur qui se demande en sortant de la salle, ce qui est vrai et ce qui est faux.  [...]

A Stranger in L.A. - La Libre

Pour son premier film, Stephan Streker s'attaque directement au mythe du cinéma en plaçant son antihéros à Hollywood. S'il en montre les coulisses - agent, producteur, coach... -, les personnages secondaires semblent étonnamment creux, simples faire-valoir à la mégalomanie de Blanco.  [...] Se concentrant uniquement sur son personnage, qu'il filme avec froideur grâce à une multitude de plans fixes, le réalisateur belge ne prend jamais position. C'est sans doute de cette absence de distance que naît le malaise du spectateur. Car en voulant à tout prix apparaître comme radicaux, les partis pris de mise en scène ne font que rendre ce Michael Blanco pathétique.  [...] Reste une mise en images léchée, qui mêle les cadrages savants au style documentaire, mais qui finit par agacer par un excès d'esthétisme. Car, bien que le film ne dure qu'une heure vingt, on a constamment une impression de redite et l'on aurait sans doute préféré un moyen métrage plutôt qu'un long tant il se passe peu de choses dans la vie de ce looser fini.  [...]

"Arrival" : Grand film de science-fiction qui mise sur l'intelligence du spectateur au lieu de lui servir la soupe habit...

"Arrival" : Grand film de science-fiction qui mise sur l'intelligence du spectateur au lieu de lui servir la soupe habit...

Arrival. Grand film de science-fiction qui mise sur l'intelligence du spectateur au lieu de lui servir la soupe habituelle - La Libre.  [...] Arrival. Grand film de science-fiction qui mise sur l'intelligence du spectateur au lieu de lui servir la soupe habituelle.  [...] Avec Arrival, Denis Villeneuve signe tout sauf le blockbuster attendu. On est en effet dans du divertissement haut de gamme, dans un grand film de science-fiction qui, pour une fois, préfère miser sur l'intelligence du spectateur au lieu de lui servir la soupe habituelle Point ici de gros bras, d'armes surpuissantes ou de combats intersidéraux.  [...]