Cinéma - Amour, Père, Fille, Film

Comédie façon Woody Allen - La Libre

Comédie façon Woody Allen - La Libre

Alice (Taglioni) est pharmacienne, Parisienne et rêveuse. Préférant prescrire à ses clients le dvd d'un film des Marx Brothers plutôt que des antidépresseurs Fille de bonne famille, très belle, elle est pourtant toujours à la recherche du grand amour. Pas celui que sa soeur (Marina Delterme) ou son père (Michel Aumont) tentent de lui mettre entre les bras.  [...] Non. Ce dont elle rêve, c'est d'une histoire romantique et intello, façon Woody Allen et Diane Keaton dans Manhattan. D'ailleurs, elle connaît son petit Woody illustré sur le bout des doigts. Et quand elle a un coup de blues ou une question existentielle à trancher sur la vie, l'amour ou la mort, c'est au cinéaste new-yorkais qu'elle s'adresse.  [...] Mais de cette réussite, Sophie Lellouche n'est pas seule responsable. Car son film est en partie écrit par Woody himself. En effet, quand l'héroïne s'adresse à lui, il répond de sa voix inimitable au gré des répliques de ses films. Un jeu de ping-pong ludique qui fonctionne à merveille, permettant à Paris-Manhattan de se démarquer des comédies romantiques à la française habituelles.  [...]

Claire Denis : "Je déteste quand un dialogue est là pour expliquer" - La Libre

Si le contexte est important, 35 Rhums raconte avant tout une histoire d'amour universelle entre un père et sa fille. Ils vivent comme un couple. Ils respectent très fort leur propre intimité, très ritualisée. Cette relation d'amour entre un père et sa fille peut être la clé du film.  [...] J'ai été très inspirée par deux ou trois choses qu'Ozu a pu faire avec ce moment de la séparation, cette relation entre une fille adulte et sa mère ou son père. Quand on est ado, on peut avoir envie de tuer son père ou sa mère, mais là, tous deux réalisent que, pour le reste de leur vie, ce moment qu'ils partagent sera sans doute le point culminant de leur vie commune.  [...] Je pense vraiment que le seul homme de ma vie a été mon père. Et je comprends pourquoi. Parce qu'ils ont passé du temps très précieux ensemble. Pour lui, ça a dû être difficile d'avoir une vie sexuelle normale avec cette petite fille. Il m'a toujours dit qu'il n'aurait pas pu se remarier avant que sa fille ait eu 20 ans.  [...]

Le père de Latika de "Slumdog Millionaire" aurait tenté de la vendre - La Libre

Le père de Latika de "Slumdog Millionaire" aurait tenté de la vendre - La Libre

News of the World affirme que le père de l'enfant, Rafiq Qureshi, a réclamé jusqu'à 20 millions de roupies (310.000 euros) pour la petite fille, qui jouait la jeune Latika dans le film de Danny Boyle couronné par huit Oscars.  [...] L'hebdomadaire explique avoir appris par un contact à Bombay que le père de Rubina cherchait à garantir le futur de sa fille et avait déjà été approché par une famille du Moyen Orient qui voulait l'adopter. Un reporter de News of the World s'est fait passer pour un riche cheikh de Dubaï, ému par le film, et souhaitant adopter la petite fille.  [...] 000 euros) sa petite fille, qui jouait la jeune Latika dans le film du Britannique Danny Boyle couronné par huit Oscars. L'hebdomadaire expliquait avoir appris par un informateur à Bombay que le père de Rubina cherchait à garantir l'avenir de sa fille via une adoption et avait déjà été approché par une famille du Moyen Orient qui voulait l'adopter.  [...]

Danser la vie - La Libre

Danser la vie - La Libre

On ne pouvait rêver meilleur hommage à Pina Bausch que ce très beau et sensible Dancing dreams. Le film documentaire d'Anne Linsel et Rainer Hoffman est aussi une plongée magnifique dans les émotions et les pudeurs des adolescents.  [...] Le jeune adolescent mal dégrossi, celui aux cheveux en pétard, la jeune fille trop vite poussée en longue tige, la timide comme la délurée jouent leur rôle exactement comme le faisaient le vieux aux cheveux blancs, l'homme un peu bedonnant et la femme aux cheveux rares.  [...] Mais comment l'être quand on n'a pas encore expérimenté l'amour et la séduction Ces jeunes sont formidablement émouvants avec leurs désirs naissants et pudiques et, en même temps, leur passé est déjà lourd de drames et d'expériences pénibles. Le film les interroge tour à tour, et on découvre que cette fille si forte est fragile et vient de perdre son père, que ce garçon extraverti a dû fuir avec sa famille la Bosnie mise à sac par les Serbes.  [...]

Galabru, de St Tropez à Cannes - La Libre

Galabru, de St Tropez à Cannes - La Libre

Ce premier film a la grâce d'être à la fois d'aujourd'hui et hors du temps, captant ainsi ce qu'il y a d'éternel dans les premiers émois amoureux d'une jeune fille et aussi dans la tendre complicité d'un grand père et de sa petite fille. Galabru y dévoile ce visage que de trop rares réalisateurs ont exploité.  [...] C'est pas si loin rigole Michel Galabru, le visage jovial, l'oeil malicieux, le cigare au bec. Mais c'était une autre époque. C'est un film qui a perduré à cause des enfants. Cela tient à de Funès qui a créé ce personnage du Français moyen qui a peur quand il est petit et qui est arrogant quand il est fort.  [...] Et quand, ça marche on le sent, à une gêne, à une rougeur. Katell Quillévérée a très bien réussi a capter la naissance de l'amour. Et, vous avez vu, moi qu'on accuse toujours d'en faire trop, je suis très sobre.  [...]

CINÉ LIVRE - La Libre

Claude Lelouch ne s'avoue jamais vaincu. Personne ne veut produire ses films. il les produit lui-même. Personne ne veut les distribuer. il les distribue lui-même. Personne ne veut les voir Il offre une séance gratuite.  [...] Alors que le monde est secoué par une terrifiante épidémie de mortalité infantile, un père emmène Sarah, sa fille pourrie gâtée, en voyage autour du monde pour la guérir de son premier chagrin d'amour.  [...] On ne guérit pas un chagrin d'amour avec un voyage mais avec un deuxième amour. La réplique sort-elle du film En tout cas, c'est du pur Lelouch. On retrouve ses leitmotivs, ses obsessions, sa philosophie, on croit même l'entendre quand on lit. L'expérience est le nom commode qu'on donne à toutes nos conneries. (F.Ds).  [...]

Gael Garcia Bernal, la bonne éducation - La Libre

Gael Garcia Bernal, la bonne éducation - La Libre

L'année dernière, il a aussi fait ses débuts derrière la caméra, avec Deficit, expérience renouvelée dans La Lettre, un court métrage qui côtoie ceux de Wim Wenders, Jane Campion, Gus Van Sant ou Gaspard Noé dans 8. Ce film traitant - en toute indépendance - des huit Objectifs du Millénaire du Développement adoptés par l'Onu en 2000 a été présenté en première mondiale au Festival de Rome.  [...] La Lettre, le chapitre de Garcia Bernal, traite de l'importance de l'éducation, à l'école comme dans le cercle familial. Un thème important pour l'acteur, lui-même fils d'acteurs et bientôt père (début 2009).  [...] Non, je ne le savais pas. J'ai abordé le film du point de vue du fils qui reçoit quelque chose du père. Et quelque part, c'est un cycle qu'on répète de père en fils, de mère en fille. Un film est toujours une part de vous. Ils servent de révélateurs pour ceux qui les ont faits.  [...]

La romance improbable - La Libre

La romance improbable - La Libre

La tâche est impossible. Adapter Gabriel García Márquez relève, en effet, de la gageure. Et, aussi bien intentionné soit-il, le Britannique Mike Newell ( Harry Potter et le gobelet de feu ) n'y parvient pas, même si cette production boursouflée ne manque pas de moyens pour reconstruire la Cartagène colombienne de la fin du XIX e siècle.   [...] L'amour aux temps du choléra met en scène l'amour contrarié d'un jeune télégraphiste pour une jeune fille de la bourgeoisie. Ce récit semi-autobiographique est un chef-d'oeuvre romanesque. Mais, en se bornant à retranscrire à l'écran la trame narrative, le film échoue à rendre l'univers imaginaire de García Márquez.  [...] L'amour aux temps du choléra en devient par là ridicule, centré uniquement sur une romance improbable. Plus grave, Mike Newell pèche par un vrai miscasting... Les comédiens (Giovanna Mezzogiorno et Javier Bardem) ont beau être excellents, leur différence d'âge est criante.  [...]

Wim Wenders dans la rétro - La Libre

Wim Wenders dans la rétro - La Libre

La recherche d'amour, la recherche d'une patrie imaginaire, la recherche d'identité. Et ce sont toutes des histoires de famille. Alice dans les villes, c'est un père qui retrouve sa fille. Même la Lettre écarlate, c'est l'histoire d'un père qui ne veut pas accepter un enfant.  [...] C'est fou de voir tous ces documentaires dans les salles, cela a dû manquer au public le réel à l'écran. Don't come knocking est une fable mais ses racines se trouvent dans une réalité profonde. Il n'y a rien de plus réel pour chaque personne que d'être un fils ou une fille.  [...] Qu'est-ce qu'il resterait C'est à cause de ce trou que j'ai voulu faire ce film, pour comprendre ce trou. Aussi bien celui des enfants qui n'ont pas connu leur père, que celui du père qui n'a pas vu grandir sa fille et son fils. Comment vivre avec ce trou qu'on n'a pas vécu.  [...]

Jacques Doillon du fond du coeur - La Libre

Jacques Doillon du fond du coeur - La Libre

Pour le grand public, Jacques Doillon est le réalisateur de Un sac de billes, l'ancien compagnon de Jane Birkin (actrice dans La Fille prodigue et La Pirate ) et le père de Lou (qui joua dans Trop (peu) d'amour et Carrément à l'ouest ). Pour les cinéphiles, il est le cinéaste de l'enfance et de l'adolescence, et l'héritier de Bergman lorsqu'il s'agit de filmer un huis clos amoureux.  [...] Camille (Clémentine Beaugrand), une fille qui décide de regarder avec générosité quelqu'un qui pour beaucoup ne vaudrait pas le coup d'être regardé. un homme mauvais fils, mauvais père, mauvais mari, peut-être même mauvais amant. Mais si on regarde ce type avec un peu plus d'attention, il peut se montrer différemment de ce qu'il montre en permanence.  [...] Je ne m'en rends pas compte parce que je vois peu de films. Je sais que lorsque j'ai commencé à faire des films sur l'adolescence et l'enfance, cela semblait curieux, voire bizarre, parce qu'il n'y avait pas de cinéastes qui avaient à ce point traité de l'enfance et de l'adolescence, sauf Kiarostami, mais il n'avait pas le choix, parce que dans la société iranienne, pour parler de certains thèmes tabous, il ne pouvait le faire qu'en utilisant des enfants.  [...]